toutes_les_types_d_animaux_pourraient_tenir_sur_l_arche

L'arche de Noé aurait pu transporter des paires d'animaux de toutes sortes pendant un an. - Woodmorappe, John, 1996. Noah's Ark: A Feasibility Study1)

1. Woodmorappe2) a effectué une analyse détaillée de la possibilité d'installer tous les animaux à bord de l'arche. Il a constaté que les animaux ainsi que la nourriture et l'eau dont ils ont besoin correspondaient à environ 90% de l’espace. Cependant, il a émis plusieurs hypothèses non valides qui, une fois corrigées, conduisent à faire littéralement déborder l’arche3) :

  • “Les” types “utilisés dans les calculs de Woodmorappe étaient des genres. Prendre des espèces individuelles, ce qui est une définition du type beaucoup plus raisonnable dans le contexte de l'arche, augmente la charge par trois ou quatre.
  • Woodmorappe n'a pris en compte que les animaux traditionnellement considérés comme « purs, à savoir treize ruminants domestiques. Mais si la Bible était prise à la lettre, tous les ruminants seraient considérés comme sains. Selon l'hypothèse de Woodmorappe, les animaux purs supplémentaires augmenteraient la charge de 1,5%, ou de 3% si vous incluez sept paires d'animaux. Prendre tous les ruminants augmente la charge de 14 à 28%.
  • Woodmorappe n'a inclus que les juvéniles pour les animaux de plus de 10 kg environ. Cette hypothèse est cependant non biblique et, pour certains animaux, peu pratique. Prendre des animaux adultes augmenterait la masse totale de plus de treize fois. Ne prendre que certains de ces animaux à l'âge adulte ou des juvéniles plus âgés suffiraient à remplir l'arche au-delà de sa capacité.
  • Selon le modèle de la création, les dinosaures et les autres animaux aujourd'hui disparus étaient vivants au moment des inondations et seraient donc à bord de l'arche. Les seuls animaux éteints que Woodmorappe a inclus dans ses calculs sont ceux qui étaient connus à l'époque. Depuis lors, de nombreux autres genres de dinosaures ont été découverts, et il y en a sans doute beaucoup d'autres encore non découverts.
  • Woodmorappe a exclu les invertébrés terrestres de ses calculs, alors même qu'ils devaient se trouver à bord de l'arche. Ces animaux sont suffisamment petits pour ne pas avoir à eux seuls augmenté la charge de manière significative, mais ils sont assez nombreux et ont de nombreuses exigences particulières. L'infrastructure nécessaire pour les héberger et les prendre en charge aurait donc été considérable.
  • Woodmorappe n’a pas pris en compte les pertes de nourriture ou d’eau gaspillée, bien que les conditions décrites à bord de l’arche garantissent que ces deux problèmes auraient sans doute été graves.

2. Avec ses hypothèses, Woodmorappe estime un nombre de 15 754 animaux à bord de l'arche : On est très loin de l’estimation de 7,7 millions d’espèces d’animaux actuelles4) qu'il aurait fallu sauver.

  • Manipulation

1)
Woodmorappe, John, 1996. Noah's Ark: A Feasibility Study, Santee, CA: ICR.
2)
Woodmorappe, John, 1996. Noah's Ark: A Feasibility Study, Santee, CA: ICR.
3)
Isaak, Mark, 1998. Problems with a global flood, 2nd edition. http://www.talkorigins.org/faqs/faq-noahs-ark.html
TinyURL: https://tinyurl.com/y5fkksdg
  • Dernière modification: 2020/04/19 15:49
  • de admin