une_majorite_des_scientifiques_sont_croyants

Une majorité des scientifiques sont croyants

Une majorité des scientifiques sont croyants.

Bien que sans rapport avec l'évolution, un créationniste lancé dans un mille-feuille argumentatif va systématiquement le glisser à un moment. Le sous-entendu, s'appuyant sur un argument d’autorité, est que, si les scientifiques croient en Dieu, c’est que la science « prouve » ou « nécessite » un Dieu. Et qu'il y a un distinguo entre d'un côté des scientifiques “honnêtes” (= qui croient en Dieu), et de l'autre des “malhonnêtes” (= qui prônent l'athéisme).

Parfois, il sert également à s'opposer à l’existence du hasard, très souvent en rappelant la célèbre phrase d'Einstein comme quoi Dieu ne joue pas aux dés (on en profite au passage pour affirmer qu'il croyait donc en Dieu).

Einstein, d'ailleurs, qui bénéfice de l'image du plus grand cerveau de l’humanité (et donc figure d'autorité suprême), est toujours cité (à tort, voir point 3), cet argument est souvent repris avec une longue liste de scientifiques ou philosophes célèbres (Aristote, Copernic, Newton, Hoyle….), parfois jusqu'à Darwin1)

1. La plupart des scientifiques ne sont pas croyants car la science prouverait ou nécessiterait l’existence d’un Dieu, mais pour des raisons strictement personnelles, totalement indépendantes de leur travail scientifique.

L’argument montre surtout que la science n'est pas l'adversaire de la religion, même si parfois la religion est, elle, l’ennemie de la science et de la connaissance (comme c’est le cas du créationnisme). Rappelons que la théorie de l’évolution ne requiert ni s’oppose, à l’existence d’un ou de plusieurs Dieu.


2. Contrairement au sous-entendu de l'affirmation (croyant=créationniste), la quasi totalité des scientifiques reconnaissent l'évolution, y compris ceux qui sont croyants.

Mon propre sentiment, ayant été dans la communauté scientifique (universitaire) pendant plus de 10 ans, est qu'en fait la plupart des scientifiques croient en Dieu. Cependant, presque tous les scientifiques sont prompts à ridiculiser les créationnistes, non pas parce qu'ils (les créationnistes) croient en Dieu, mais en raison du manque d'approche scientifique (et d'appel à l'ignorance) que les créationnistes emploient.
Journal on Creationism and Evolutionism - David Ussery, 19882)

3. C'est un argument d’autorité : l’avis d’un physicien comme Hoyle sur la biologie ou celui d’Einstein sur la religion, par exemple, n’a pas plus de poids que celui de tout à chacun sur ces sujets.

De plus, si l’argument d’autorité avait une importance, l’affirmation serait un argument pour l’athéisme :Les scientifiques sont actuellement comme la population de plus en plus athées3). Et le sont plus que la majorité de la population (plus de 70 % aux EU 4)

De même, il faut reconnaître que la plupart des scientifiques croyants cités ont vécus à une époque où la société était moins tolérante et où la foi était quasi-obligatoire. Même actuellement, aux Etats-Unis, grand pays de la recherche scientifique (où on trouve donc beaucoup de grand scientifiques), l’athéisme est victime de préjugés5), il est donc probable que de nombreux scientifiques s’y déclarent faussement croyants.


4. Certains des exemples généralement donnés sont faux. Einstein est systématiquement cité, alors qu’il se définissait croyant au sens de Spinoza, à savoir un panthéisme, souvent rapproché de l'athéisme6) 7). Dans certains de ces écrits, il explique qu'il ne croit ni à la Bible, ni à un Dieu personnel8) 9).

De même, l’expression d’Einstein Dieu ne joue pas aux dés est amusant car il s’agit d’une grande erreur d’Einstein10), qui ne croyait pas au principe d'incertitude d’Heisenberg 11) 12).


5. Cet argument est en contradiction avec les accusations de complots athée ou de dogmatisme ou de religiosité.

  • Homme de paille
  • Affirmation sans rapport

1)
La Vie comment est-elle apparue : Evolution ou Création ? p.38 citant L'Origine des Espèces p.576
3)
America’s Changing Religious Landscape, Pew Research Center, 2015
4)
E. J. Larson et L. Witham, « Leading scientists still reject God », Nature, vol. 394, 1998, p. 313.
5)
P. Edgell, J. Gerteis et D. Hartmann, « Atheists as “other” : Moral boundaries and cultural membership in American society », American Sociological Review, vol. 71, no 2, 2006, p. 211-234.
6)
Didier Julia, Dictionnaire de la Philosophie, Références Larousse, 1996, p. 202.
7)
Les stades de l'Athéisme, willeime.com, nd
8)
Lettre d'Albert Einstein à Erik Gutkind, Albert Einstein, 1954 : « Le mot Dieu n'est pour moi rien d'autre que l'expression et le produit de la faiblesse humaine. » - Des Lettres
10)
Pourquoi Einstein a dit que Dieu ne joue pas aux dés ? - Cécile Bonneau et Nicolas Constans, science-et-vie.com, oct 2019
11)
Einstein et la physique quantique - podcastscience.fm, par Johan, 2016]]
12)
Einstein et Heisenberg : Dieu joue-t-il aux dés ? - par Bruno Jarrosson, iphilo.fr, 2015
TinyURL: http://tinyurl.com/y4ukvtkf
  • Dernière modification: 2020/01/15 09:53
  • par kawekaweau