noe_aurait_pu_nourrir_et_soigner_les_animaux

L'équipage de huit personnes à bord de l'arche de Noé était suffisant pour nourrir et soigner tous les animaux. 1)

1. Trois cent vingt employés à temps plein sont nécessaires pour s'occuper de moins de 3 000 animaux au zoo national de Washington 2).

Certes, beaucoup d’entre eux travaillent sur des problèmes d’administration et à l’accueil des visiteurs, et n’auraient pas existé dans l’arche. Néanmoins, en supposant que seulement un quart d’entre eux s’occupent d’animaux, il reste encore quatre-vingts personnes pour soigner 3000 animaux. Sur l'arche, huit personnes s'occupaient de plus de 15 000 animaux (en supposant que l'équipage de Noah ne s’occupait pas de maintenance ou d’écoppage d’eau). Ils auraient dû travailler plus de cinquante fois plus dur que des gardiens de zoo professionnels. Les doubles temps de travail ne suffisent pas pour combler la différence.

En acceptant le nombre de 15 754 animaux de Woodmorappe à bord de l'arche, et en supposant que l'équipage s’en occupe seize heures par jour (hypothèse très généreuse), chaque animal bénéficierait d'une moyenne d'attention d'environ 30 secondes par jour pour tous ses besoins.


2. Les mécanismes d'économie de main-d'œuvre proposés par Woodmorappe sont irréalistes. Par exemple:

  • Les distributeurs automatiques permettraient aux parasites d’infecter les aliments. Des animaux à mangeoire automatique mangeraient probablement plus et gaspilleraient plus de nourriture, ce qui augmenterait la quantité de nourriture à stocker. Woodmorappe n'a pas pris en compte l'espace supplémentaire requis.
  • Au moins un tiers, et probablement les deux tiers, du fumier ne pourraient pas être éliminés simplement en le poussant par-dessus bord, car il se trouverait sous la ligne de flottaison. Le fumier devrait être remonté d’un pont ou deux.
  • Arroser plusieurs animaux à la fois via des auges ne fonctionnerait pas sur un bateau. La plus grande partie de l'eau coulerait lorsque l'arche roulerait sous les vagues.

3. Woodmorappe n'a pas envisagé de nombreuses tâches fastidieuses:

  • L'arche elle-même doit être entretenue. Ce serait déjà un miracle si écoper l’eau n'était pas en soi un travail à temps plein.
  • Tous les animaux à sabots auraient besoin d’une coupe de leurs sabots plusieurs fois au cours de l'année 3).
  • Argumentation fantaisiste

1)
Woodmorappe, John, 1996. Noah's Ark: A Feasibility Study, Santee, CA: ICR, pp. 71-81.
2)
Grimaldi, James V. and Karlyn Barker, 2003. Spelman's style polarizing zoo employees. Washington Post, April 28, 2003; Page A01. http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/articles/A46238-2003Apr27.html
3)
Batten, R. Peter, 1976. Living trophies. New York: Thomas Y. Crowell Co. p. 39-42
TinyURL: http://tinyurl.com/yyhjm66e
  • Dernière modification: 2019/10/27 09:21
  • par kawekaweau