les_organes_complexes_n_auraient_pas_pu_evoluer

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

les_organes_complexes_n_auraient_pas_pu_evoluer [2019/11/25 12:23]
kawekaweau créée
les_organes_complexes_n_auraient_pas_pu_evoluer [2019/11/25 12:26] (Version actuelle)
kawekaweau
Ligne 1: Ligne 1:
 ===== Les organes complexes n'​auraient pas pu évoluer ===== ===== Les organes complexes n'​auraient pas pu évoluer =====
-<note important>//​ Les organes complexes et les fonctions biologiques n'​auraient pas pu évoluer(( +<note important>//​ Les organes complexes et les fonctions biologiques n'​auraient pas pu évoluer((Kofahl,​ Robert E., 1977. Handy Dandy Evolution Refuter. Beta Books, chpt. 5. http://​www.parentcompany.com/​handy_dandy/​hder5.htm ))//​.</​note>​
-Kofahl, Robert E., 1977. Handy Dandy Evolution Refuter. Beta Books, chpt. 5. http://​www.parentcompany.com/​handy_dandy/​hder5.htm ))//​.</​note>​+
  
  
 ==== Réponse ==== ==== Réponse ====
-1. C'est est un exemple ​de l'​[[argument d'​incrédulité]]. En fait, plusieurs organes complexes, jusqu'​alors affirmés comme évolutivement impossibles,​ ont des moyens plausibles d’évoluer,​ comme [[l_oeil_est_trop_complexe_pour_avoir_evolue|L'​œil]],​ le mécanisme de défense [[le_coleoptere_bombardier_est_trop_complexe_pour_avoir_evolue|du coléoptère bombardier]],​ [[la_langue_du_pic-vert_n_aurait_pas_pu_evoluer|la langue du pic-vert]], et bien d’autres... +1. C'est est un exemple ​d'[[l'​argument d'​incrédulité|argument d'​incrédulité]]. En fait, plusieurs organes complexes, jusqu'​alors affirmés comme évolutivement impossibles,​ ont des moyens plausibles d’évoluer,​ comme [[l_oeil_est_trop_complexe_pour_avoir_evolue|L'​œil]],​ le mécanisme de défense [[le_coleoptere_bombardier_est_trop_complexe_pour_avoir_evolue|du coléoptère bombardier]],​ [[la_langue_du_pic-vert_n_aurait_pas_pu_evoluer|la langue du pic-vert]], et bien d’autres...
  
 2. Les mécanismes évolutifs expliquent l'​évolution de la complexité,​ car les mutations non létales ont tendance à ajouter plus de composants aux systèmes simples qu'​elles n'en suppriment ((Soyer, Orkun S. and Sebastian Bonhoeffer. 2006. Evolution of complexity in signaling pathways. Proceedings of the National Academy of Science USA 103: 16337-16342.)). 2. Les mécanismes évolutifs expliquent l'​évolution de la complexité,​ car les mutations non létales ont tendance à ajouter plus de composants aux systèmes simples qu'​elles n'en suppriment ((Soyer, Orkun S. and Sebastian Bonhoeffer. 2006. Evolution of complexity in signaling pathways. Proceedings of the National Academy of Science USA 103: 16337-16342.)).
  
-Le résumé de Lenski et al. (Lenski, Richard E., Charles Ofria, Robert T. Pennock and Christoph Adami. 2003. The evolutionary origin of complex features Nature 423: 139-144. http://​myxo.css.msu.edu/​papers/​nature2003/ ​ , 139)  ((National Science Foundation, 2003. Artificial life experiments show how complex functions can evolve. http://​www.sciencedaily.com/​releases/​2003/​05/​030508075843.htm)) mérite d'​être cité en entier:+Le résumé de Lenski et al. ((Lenski, Richard E., Charles Ofria, Robert T. Pennock and Christoph Adami. 2003. The evolutionary origin of complex features Nature 423: 139-144. http://​myxo.css.msu.edu/​papers/​nature2003/, ​p.139))  ((National Science Foundation, 2003. Artificial life experiments show how complex functions can evolve. http://​www.sciencedaily.com/​releases/​2003/​05/​030508075843.htm)) mérite d'​être cité en entier:
  
-<​note ​important>//Un défi de longue date à la théorie de l'​évolution consistait à savoir si elle pouvait expliquer l'​origine de caractéristiques complexes de l'​organisme. Nous avons examiné cette question à l'aide d'​organismes numériques - des programmes informatiques qui se répliquent,​ mutent, se font concurrence et évoluent. Les populations d’organismes numériques ont souvent développé la capacité d’exécuter des fonctions logiques complexes nécessitant l’exécution coordonnée de nombreuses instructions génomiques. Les fonctions complexes ont évolué en s'​appuyant sur des fonctions plus simples qui avaient évolué auparavant, à condition que celles-ci soient également favorisées. Cependant, aucune étape intermédiaire particulière n'​était essentielle pour développer des fonctions complexes. Les premiers génotypes capables d'​exécuter des fonctions complexes différaient de leurs parents moins performants par une ou deux mutations, mais différaient de l'​ancêtre par de nombreuses mutations qui étaient également cruciales pour les nouvelles fonctions. Dans certains cas, des mutations délétères au moment de leur apparition ont servi de tremplin à l’évolution des caractéristiques complexes. Ces résultats montrent comment des fonctions complexes peuvent naître d'une mutation aléatoire et d'une sélection naturelle.//</​note ​important>+<​note>//​Un défi de longue date à la théorie de l'​évolution consistait à savoir si elle pouvait expliquer l'​origine de caractéristiques complexes de l'​organisme. Nous avons examiné cette question à l'aide d'​organismes numériques - des programmes informatiques qui se répliquent,​ mutent, se font concurrence et évoluent. Les populations d’organismes numériques ont souvent développé la capacité d’exécuter des fonctions logiques complexes nécessitant l’exécution coordonnée de nombreuses instructions génomiques. Les fonctions complexes ont évolué en s'​appuyant sur des fonctions plus simples qui avaient évolué auparavant, à condition que celles-ci soient également favorisées. Cependant, aucune étape intermédiaire particulière n'​était essentielle pour développer des fonctions complexes. Les premiers génotypes capables d'​exécuter des fonctions complexes différaient de leurs parents moins performants par une ou deux mutations, mais différaient de l'​ancêtre par de nombreuses mutations qui étaient également cruciales pour les nouvelles fonctions. Dans certains cas, des mutations délétères au moment de leur apparition ont servi de tremplin à l’évolution des caractéristiques complexes. Ces résultats montrent comment des fonctions complexes peuvent naître d'une mutation aléatoire et d'une sélection naturelle.//</​note>​
  
 ==== Erreur de l’argument ==== ==== Erreur de l’argument ====
 +  * [[l'​argument d'​incrédulité|argument d'​incrédulité]]
  
 ==== Pages connexes ==== ==== Pages connexes ====
-  * [[pages internes]] +  * [[Aucune fonctionnalité entièrement nouvelle n'a évolué]] 
 +  * [[Aucune nouvelle partie du corps n'a évolué]] 
 +  * [[Les structures vestigiales sont utiles]]
  
 ==== Voir aussi ==== ==== Voir aussi ====
-* [[http://​www.talkorigins.org/​indexcc/​CB/​CB300.html|Claim CB300. Complex organs couldn'​t have evolved.]] -  Index to Creationnist Claims, par Mark Isaak+  ​* [[http://​www.talkorigins.org/​indexcc/​CB/​CB300.html|Claim CB300. Complex organs couldn'​t have evolved.]] -  Index to Creationnist Claims, par Mark Isaak
  
-* National Science Foundation, 2003. Artificial life experiments show how complex functions can evolve. http://​www.sciencedaily.com/​releases/​2003/​05/​030508075843.htm ​+  ​* National Science Foundation, 2003. Artificial life experiments show how complex functions can evolve. http://​www.sciencedaily.com/​releases/​2003/​05/​030508075843.htm ​
  
  
 ==== Références ==== ==== Références ====
  
TinyURL: http://tinyurl.com/tcqjwvy
  • Dernière modification: 2019/11/25 12:26
  • par kawekaweau