les_genomes_humain_et_chimpanze_different_de_plus_de_1

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
les_genomes_humain_et_chimpanze_different_de_plus_de_1 [2019/09/27 19:17]
admin
les_genomes_humain_et_chimpanze_different_de_plus_de_1 [2019/10/12 09:12] (Version actuelle)
kawekaweau
Ligne 19: Ligne 19:
  
 3. Il existe une abondance de preuves génétiques établissant le lien de parenté entre l'​homme et les autres grands singes, bien plus irréfutable qu’un simple % de ressemblance : 3. Il existe une abondance de preuves génétiques établissant le lien de parenté entre l'​homme et les autres grands singes, bien plus irréfutable qu’un simple % de ressemblance :
 +
   *L'​homme possède vingt-trois paires de chromosomes;​ les singes ont vingt-quatre. Vingt-deux des paires sont similaires entre les humains et les singes. Les deux chromosomes de singe restants semblent s'​être joints; ils sont similaires à chaque moitié du chromosome humain restant (chromosome 2; ((Yunis, J. J. and O. Prakash, 1982. The origin of man: a chromosomal pictorial legacy. Science 215: 1525-1530.)) ).   *L'​homme possède vingt-trois paires de chromosomes;​ les singes ont vingt-quatre. Vingt-deux des paires sont similaires entre les humains et les singes. Les deux chromosomes de singe restants semblent s'​être joints; ils sont similaires à chaque moitié du chromosome humain restant (chromosome 2; ((Yunis, J. J. and O. Prakash, 1982. The origin of man: a chromosomal pictorial legacy. Science 215: 1525-1530.)) ).
 +
   * Les extrémités des chromosomes ont des séquences télomériques répétitives et une région pré-télomérique distincte. Ces séquences se trouvent au milieu du chromosome humain 2, comme on pourrait s’y attendre si deux chromosomes se rejoignent ((IJdo, J. W., A. Baldini, D. C. Ward, S. T. Reeders and R. A. Wells, 1991. Origin of human chromosome 2: an ancestral telomere-telomere fusion. Proceedings of the National Academy of Science USA 88(20): 9051-9055. http://​www.pnas.org/​cgi/​reprint/​88/​20/​9051.pdf )).   * Les extrémités des chromosomes ont des séquences télomériques répétitives et une région pré-télomérique distincte. Ces séquences se trouvent au milieu du chromosome humain 2, comme on pourrait s’y attendre si deux chromosomes se rejoignent ((IJdo, J. W., A. Baldini, D. C. Ward, S. T. Reeders and R. A. Wells, 1991. Origin of human chromosome 2: an ancestral telomere-telomere fusion. Proceedings of the National Academy of Science USA 88(20): 9051-9055. http://​www.pnas.org/​cgi/​reprint/​88/​20/​9051.pdf )).
 +
   *Une région semblable au centromère du chromosome humain 2 correspond au centromère du chromosome des singes ((Avarello, R., A. Pedicini, A. Caiulo, O. Zuffardi, M. Fraccaro, 1992. Evidence for an ancestral alphoid domain on the long arm of human chromosome 2. Hum Genet 89(2): 247-249. )).   *Une région semblable au centromère du chromosome humain 2 correspond au centromère du chromosome des singes ((Avarello, R., A. Pedicini, A. Caiulo, O. Zuffardi, M. Fraccaro, 1992. Evidence for an ancestral alphoid domain on the long arm of human chromosome 2. Hum Genet 89(2): 247-249. )).
 +
   *Les humains et les chimpanzés présentent d'​innombrables similitudes dans les séquences, notamment des pseudogènes partagés, tel que le matériel génétique provenant de ERV (rétrovirus endogènes; ((Taylor, D. M. 2003. Alignment of Chimp_rp43-42n4 against human chromosome 15. http://​www-personal.umich.edu/​~lilyth/​erv/​ See also Taylor, D. M. 2003 (Jun 3). Re: Evolutionary Misconceptions on Evolution. http://​www.google.com/​groups?​as_umsgid=75200cbc.0306031846.50b2bda5%40posting.google.com )); ((Max, Edward E., 2003. Plagiarized errors and molecular genetics. http://​www.talkorigins.org/​faqs/​molgen/​ )).   *Les humains et les chimpanzés présentent d'​innombrables similitudes dans les séquences, notamment des pseudogènes partagés, tel que le matériel génétique provenant de ERV (rétrovirus endogènes; ((Taylor, D. M. 2003. Alignment of Chimp_rp43-42n4 against human chromosome 15. http://​www-personal.umich.edu/​~lilyth/​erv/​ See also Taylor, D. M. 2003 (Jun 3). Re: Evolutionary Misconceptions on Evolution. http://​www.google.com/​groups?​as_umsgid=75200cbc.0306031846.50b2bda5%40posting.google.com )); ((Max, Edward E., 2003. Plagiarized errors and molecular genetics. http://​www.talkorigins.org/​faqs/​molgen/​ )).
 +
 +Les preuves génétiques permettent d'​ailleurs de retrouver la trace d'​espèces antérieures non retrouvées par la paléontologie(([[https://​www.pourlascience.fr/​sd/​paleontologie-humaine/​des-fantomes-tapis-dans-notre-adn-18032.php|Des fantômes tapis dans notre ADN]], Jordana Cepelewicz, pourlascience.fr,​ 2019)).
  
 ==== Vidéos ==== ==== Vidéos ====
TinyURL: http://tinyurl.com/yy2urdcx
  • Dernière modification: 2019/10/12 09:12
  • par kawekaweau