le_transport_des_proteines_a_l_interieur_d_une_cellule_est_irreductiblement_complexe

La biochimie du transport des protéines dans une cellule est irréductiblement complexe, ce qui indique qu'elle doit avoir été conçue.1) .

1. Malgré la complexité du système décrit par Behe, le transport de protéines n’a pas besoin d’être aussi complexe. Certaines protéines dirigent leur propre sécrétion de sorte qu'aucun mécanisme de transport n'est nécessaire (voir références dans Ussery 1999). Certainement, d'autres systèmes simples pouvant servir de précurseurs au transport vésiculaire devraient être possibles.


2. Un grand nombre des protéines impliquées dans le transport dans les cellules eucaryotes ont des “ancêtres” moléculaires dans les bactéries. Ces molécules, les transporteurs ABC, servent dans un système beaucoup plus simple. Si Behe est intéressé par le système le plus simple qui remplit une fonction, pourquoi ne la mentionne-t-il même pas?


3. La complexité irréductible n'est pas un obstacle à l'évolution et n'implique pas de conception.

  • Appel à l’ignorance

1)
Behe, Michael J. 1996. Darwin's Black Box, New York: The Free Press, pp. 98-116.
TinyURL: http://tinyurl.com/yggwl65l
  • Dernière modification: 2019/11/15 09:11
  • par kawekaweau