la_theorie_de_l_evolution_n_est_pas_testable_pas_experimentale

La science nécessite des expériences pouvant être répliquées. L'évolution ne peut pas être reproduite, donc ce n'est pas de la science. 1)

Les mécanismes évolutifs sont justement reproduits et vérifiés. Et depuis qu'on peut séquencer des génomes entiers, on peut même littéralement observer l'évolution, et pas seulement ses effets.

1. Les observations scientifiques doivent être réplicables. Toutes les observations sur lesquelles se basent l’idée de l’évolution peuvent être refaites par soi-même : anatomie comparée, répartition des espèces, observations des fossiles, comparaison de code génétique. ainsi, l’ensemble des fossiles décrits est disponible sur internet2), de même que le code génétique des organismes séquencés 3). Ces ressources sont disponibles à tous et permettraient à des créationnistes de prouver de façon indiscutable une création indépendante des organismes… si évidemment c'était le cas.


2. Des expérimentations en laboratoire sur les mutations4), l’analyse ADN ou la sélection naturelle5), qui confirment les mécanismes évolutifs, suivent les mêmes protocoles que les autres expérimentation scientifiques et décrivent leur mode opératoire pour être réplicables.


3. Depuis qu'on peut analyser et surtout séquencer les génomes, on peut également tester l'évolution face au modèle créationniste, par des analyses de probabilité de ressemblances sur des séquences génétiques6) 7) (ou des séquences de protéines). Sans surprise, les résultats de ce genre d'analyse ne laissent pas le moindre possibilité d'une origine séparée des êtres vivants actuels.


1)
Morris, Henry M. 1985. Scientific Creationism. Green Forest, AR: Master Books, p. 4.
7)
Beyond Reasonable Doubt: Evolution from DNA Sequences, W. Timothy J. White, Bojian Zhong, David Penny - PLOS, 2013 - doi.org/10.1371/journal.pone.0069924. Voir aussi Testing a Strong Prediction of Universal Common Ancestry/
  • Dernière modification: 2021/02/18 14:56
  • de admin