la_microevolution_differe_de_la_macroevolution

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

la_microevolution_differe_de_la_macroevolution [2019/09/25 19:04]
admin - Imported by DokuWiki Advanced Plugin
la_microevolution_differe_de_la_macroevolution [2019/09/29 11:02] (Version actuelle)
kawekaweau
Ligne 1: Ligne 1:
-=====La Microévolution diffère de la macroévolution.===== +=====La Microévolution diffère de la macroévolution===== 
- +<note important>//​La Microévolution diffère de la macroévolution.//​ ((Wallace, Timothy, 2002. Five major evolutionist misconceptions about evolution. http://​www.trueorigins.org/​isakrbtl.asp))</​note>​
-====Source==== +
-  * Wallace, Timothy, 2002. Five major evolutionist misconceptions about evolution. http://​www.trueorigins.org/​isakrbtl.asp+
  
 ====Réponse==== ====Réponse====
-  * la microévolution et la macroévolution sont différentes par leur échelle mais impliquent les mêmes processus. La microévolution se définie comme un changement de fréquences des allèles (variation génétique,​ telle que sélection, mutation, déletions etc) dans une population. Cette microévolution est observée chaque jour (((Fisher R.A. (1930) The Genetical Theory of Natural Selection, Clarendon Press, Oxford ; Haldane J.B.S. (1932) The causes of evolution. London: Harper & Brothers ; Wright S. Evolution and the Genetics of Populations. vols. 1, 2, 3, 4 ; New Edition. University of Chicago Press. 1984 ))), même si certains créationnistes,​ (Timothy Wallace) nie la réalité des mutations). La macroévolution se définie comme un changement évolutif au niveau de l’espèce,​ conduisant à la création de nouvelles espèces : [[biologie:​aucune_nouvelle_espece_n_a_ete_observee|Ce phénomène de spéciation a déjà été observée]].+1. la microévolution et la macroévolution sont différentes par leur échelle mais impliquent les mêmes processus. La microévolution se définie comme un changement de fréquences des allèles (variation génétique,​ telle que sélection, mutation, déletions etc) dans une population. Cette microévolution est observée chaque jour (((Fisher R.A. (1930) The Genetical Theory of Natural Selection, Clarendon Press, Oxford ; Haldane J.B.S. (1932) The causes of evolution. London: Harper & Brothers ; Wright S. Evolution and the Genetics of Populations. vols. 1, 2, 3, 4 ; New Edition. University of Chicago Press. 1984 ))), même si certains créationnistes,​ (Timothy Wallace) nie la réalité des mutations). La macroévolution se définie comme un changement évolutif au niveau de l’espèce,​ conduisant à la création de nouvelles espèces : [[biologie:​aucune_nouvelle_espece_n_a_ete_observee|Ce phénomène de spéciation a déjà été observée]]
 + 
 +---- 
 + 
 +2. Certains créationnistes reconnaissent une adaptation héréditaires des espèces qui, pour eux, ne conduit pas à la création de nouvelles espèces. Mais ils sont bien incapables de définir ce qui séparerait les 2 processus, et où s’arrêterait cette adaptation. En effet, cela requiert que les mutations de l’ADN devraient nécessairement s’arrêter à un certain moment. Ce qui n’est jamais observé, y compris chez l’homme ((Variation in genome-wide mutation rates within and between human families|https://​www.ncbi.nlm.nih.gov/​pmc/​articles/​PMC3322360/​)). De plus, cette hypothèse est également incohérente [[l_evolution_n_est_pas_prouvee|les autres observations du monde vivants]] (liens anatomiques,​ fossiles...) 
 + 
 +---- 
 + 
 +3. La spéciation est rarement observée car elle nécessite un facteur d’isolation pour donner naissance à une espèce distincte de la population initiale, Ce facteur peut être biologique (gène de spéciation ((Genes and speciation |https://​www.nature.com/​articles/​nrg1269))((The genes that drive speciation : Nature News|https://​www.nature.com/​news/​2008/​081211/​full/​news.2008.1297.html))) ou non (population isolée géographiquement par exemple)
  
-  * Certains créationnistes reconnaissent une adaptation héréditaires des espèces qui, pour eux, ne conduit pas à la création de nouvelles espèces. Mais ils sont bien incapables de définir ce qui séparerait les 2 processus, et où s’arrêterait cette adaptation. En effet, cela requiert que les mutations de l’ADN devraient nécessairement s’arrêter à un certain moment. Ce qui n’est jamais observé, y compris chez l’homme ((Variation in genome-wide mutation rates within and between human families|https://​www.ncbi.nlm.nih.gov/​pmc/​articles/​PMC3322360/​)). De plus, cette hypothèse est également incohérente [[l_evolution_n_est_pas_prouvee|les autres observations du monde vivants]] (liens anatomiques,​ fossiles...)+----
  
-  * La spéciation est rarement observée car elle nécessite un facteur d’isolation pour donner naissance à une espèce distincte de la population initiale, Ce facteur peut être biologique (gène de spéciation ((Genes and speciation |https://​www.nature.com/​articles/​nrg1269))((The genes that drive speciation : Nature News|https://​www.nature.com/​news/​2008/​081211/​full/​news.2008.1297.html))) ou non (population isolée géographiquement par exemple).  +4. De plus, la théorie de l’évolution,​ a toujours pris en compte que la macroévolution se déroule à des vitesses lentes (géologiques) par rapport à la vie humaine. Ne pas en observer n’est donc pas une preuve qui contredirait la théorie.
-  * De plus, la théorie de l’évolution,​ a toujours pris en compte que la macroévolution se déroule à des vitesses lentes (géologiques) par rapport à la vie humaine. Ne pas en observer n’est donc pas une preuve qui contredirait la théorie.+
  
 ====Voir aussi==== ====Voir aussi====
TinyURL: http://tinyurl.com/tewgp9p
  • Dernière modification: 2019/09/29 11:02
  • par kawekaweau