la_langue_du_pic-vert_n_aurait_pas_pu_evoluer

La disposition unique de la langue du pivert n'aurait pas pu évoluer. Si la langue commençait à s’ancrer à l’arrière du bec, il faudrait un grand changement soudain pour se retrouver dans sa configuration actuelle.

La langue du pivert (et l'appareil hyoïdien, un cartilage rigide et le squelette osseux de la langue) est exceptionnellement longue. Cependant, il s’agit simplement d’un allongement de la même anatomie que chez tous les oiseaux. Comme les autres oiseaux, les attachements principaux sont la mandibule, le cartilage de la gorge et la base du crâne. Pour que la langue du pivert puisse évoluer, il lui suffit de s'allonger, ce qui pourrait se produire progressivement.

La revendication créationniste découle d'une compréhension erronée de l'anatomie de la langue. Les créationnistes pensent que la langue est ancrée dans la narine et en sort en arrière. Chez certaines espèces, le dos de la langue est suffisamment long pour s’étendre dans la cavité nasale, mais il n’y est pas ancré.

  • Appel à l’ignorance
TinyURL: http://tinyurl.com/t5wsg53
  • Dernière modification: 2019/11/24 16:17
  • par admin