comdesc-4

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
comdesc-4 [2019/12/05 07:00]
kawekaweau [Prédiction 4.4: Preuve moléculaire - Pseudogènes redondants]
comdesc-4 [2019/12/13 18:04] (Version actuelle)
Ligne 2: Ligne 2:
 Titre original : **29+ Evidences for Macroevolution - Part 4: The Molecular Sequence Evidence** Titre original : **29+ Evidences for Macroevolution - Part 4: The Molecular Sequence Evidence**
  
 +\\
 Auteur : [[http://​www.talkorigins.org/​faqs/​comdesc/​contact.html|Douglas Theobald, Ph.D. ]] Auteur : [[http://​www.talkorigins.org/​faqs/​comdesc/​contact.html|Douglas Theobald, Ph.D. ]]
  
 Copyright © 1999-2012 - Version 2.89  Copyright © 1999-2012 - Version 2.89 
  
-Permission is granted to copy and print these pages in total for non-profit personal, educational,​ research, or critical purposes.+//Permission is granted to copy and print these pages in total for non-profit personal, educational,​ research, or critical purposes.//
  
-La page originale ​est disponible à l’adresse : http://​www.talkorigins.org/​faqs/​comdesc/​section4.html+Page originale disponible à l’adresse : http://​www.talkorigins.org/​faqs/​comdesc/​section4.html
 \\ \\
 Navigation : Navigation :
   * [[comdesc|Introduction]]   * [[comdesc|Introduction]]
-  ​* [[Comdesc-evidences|Preuve scientifique et méthode scientifique]]+    ​* [[Comdesc-evidences|Preuve scientifique et méthode scientifique]] 
 +    * [[Comdesc-glossaire|Glossaire]]
   * [[Comdesc-phylo|Introduction à la phylogénétique]]   * [[Comdesc-phylo|Introduction à la phylogénétique]]
   * [[Comdesc-1|Partie 1. Un arbre phylogénétique unique et historique]]   * [[Comdesc-1|Partie 1. Un arbre phylogénétique unique et historique]]
Ligne 21: Ligne 22:
   * [[Comdesc-5|Partie 5. Changement]]   * [[Comdesc-5|Partie 5. Changement]]
   * [[Comdesc-closing|Remarques finales]]   * [[Comdesc-closing|Remarques finales]]
-  * [[Comdesc-glossaire|Glossaire]] 
 </​callout>​ </​callout>​
  
Ligne 154: Ligne 154:
 Notez que cette confirmation et cette réfutation potentielle sont indépendantes de la question de savoir si un pseudogène spécifique a une fonction ou s'il est complètement non fonctionnel,​ pour les mêmes raisons que celles expliquées dans la prédiction sur les [[comdesc-2|vestiges morphologiques]]. Comme tout élément génétique ou structure organismique,​ [[comdesc-3|l'​opportunisme évolutif]] peut s’appuyer sur un pseudogène et l’utiliser dans une nouvelle et différente fonction. Notez que cette confirmation et cette réfutation potentielle sont indépendantes de la question de savoir si un pseudogène spécifique a une fonction ou s'il est complètement non fonctionnel,​ pour les mêmes raisons que celles expliquées dans la prédiction sur les [[comdesc-2|vestiges morphologiques]]. Comme tout élément génétique ou structure organismique,​ [[comdesc-3|l'​opportunisme évolutif]] peut s’appuyer sur un pseudogène et l’utiliser dans une nouvelle et différente fonction.
  
-==== Prédiction 4.4: Preuve moléculaire - Retrovirus endogènes ====+==== Prédiction 4.5: Preuve moléculaire - Retrovirus endogènes ====
  
 Les rétrovirus endogènes fournissent un autre exemple de preuve de séquence moléculaire pour une descendance commune universelle. Les rétrovirus endogènes sont les restes moléculaires d'une infection virale parasitaire passée. Parfois, des copies d'un génome de retrovirus sont trouvées dans le génome de son hôte, et ces copies de gènes de rétrovirus sont appelées séquences de rétrovirus endogènes. Les rétrovirus (comme le virus du sida ou HTLV1, qui provoque une forme de leucémie) créent une copie ADN de leur propre génome viral et l'​insèrent dans le génome de leur hôte. Si cela se produit dans une cellule de lignée germinale (c'​est-à-dire les spermatozoïdes ou les ovocytes), l'ADN rétroviral sera hérité par les descendants de l'​hôte. Encore une fois, ce processus est rare et assez aléatoire. Par conséquent,​ la recherche de rétrogènes dans des positions chromosomiques identiques de deux espèces différentes indique une ascendance commune. Les rétrovirus endogènes fournissent un autre exemple de preuve de séquence moléculaire pour une descendance commune universelle. Les rétrovirus endogènes sont les restes moléculaires d'une infection virale parasitaire passée. Parfois, des copies d'un génome de retrovirus sont trouvées dans le génome de son hôte, et ces copies de gènes de rétrovirus sont appelées séquences de rétrovirus endogènes. Les rétrovirus (comme le virus du sida ou HTLV1, qui provoque une forme de leucémie) créent une copie ADN de leur propre génome viral et l'​insèrent dans le génome de leur hôte. Si cela se produit dans une cellule de lignée germinale (c'​est-à-dire les spermatozoïdes ou les ovocytes), l'ADN rétroviral sera hérité par les descendants de l'​hôte. Encore une fois, ce processus est rare et assez aléatoire. Par conséquent,​ la recherche de rétrogènes dans des positions chromosomiques identiques de deux espèces différentes indique une ascendance commune.
TinyURL: http://tinyurl.com/u3dsa2x
  • Dernière modification: 2019/12/13 18:04
  • (modification externe)